L'entrepreneuse heureuse

Le blog d'Eva Bachelard, entrepreneure & auteure

Faire un blog : Les 5 erreurs à éviter

Faire un blog : Les 5 erreurs à éviter

Je gère plusieurs blogs : celui-ci & un autour de la santé-beauté. Pour ce blog, il y a eu des fréquences de publication d’articles très variables parce que j’ai fait plusieurs erreurs. Je voulais partager avec vous les 5 erreurs à éviter et les questions à se poser avant de faire un blog pour mettre toutes les chances de son côté.

Un blog est chronophage, et les premiers moments d’enthousiasme passés, l’écriture de billets réguliers peut devenir une corvée. Ou en tout cas, une tâche qui va vite être dépriorisée par rapport à … (choisissez) cuisiner, lire, appeler une copine, regarder une comédie…

J’ai fait les 4 premières erreurs… Et vous, où en êtes-vous ?

Erreur 1: être flou sur le pourquoi vous décidez de faire un blog

Si vous ne savez pas exactement pourquoi vous décidez de faire un blog, réfléchissez-y. Pourquoi ? un blog, c’est idéalement un article par semaine, soit 2-3h si vous faîtes des recherches avant et aimez avoir des articles « léchés ».

Et je vais peut-être vous choquer : si vous n’avez pas l’objectif de gagner de l’argent avec, réfléchissez à vos motivations profondes et dans la durée de faire un blog.

Faire un blog, c’est souvent un désir de réaliser quelque chose qui vous tient à coeur et qui se réveille de façon anodine : il est tellement facile de créer un blog avec WordPress. Et comme tout désir, je pense qu’il mérite d’être écouté car vous allez probablement réaliser un projet qui vous tient à coeur avec ce désir.

Erreur 2 : faire un blog sans vouloir gagner de l’argent (ou se dire peut-être sans être précis)

Close-up Of Businessman Hand Rejecting The Money Offered By Other BusinessmanPour gagner de l’argent avec un blog, je vois trois sources :

  • le blog est un outil de promotion de votre activité/ de vos services ou produits. Vous donnez du contenu gratuit pour vous positionner en tant qu’expert(e) : sophrologue, consultant(e), etc. Vous ne vendez rien directement ou à partir de votre site.
  • le blog qui donne du contenu gratuit pour vendre des produits digitaux (formation, livres électroniques) ou physiques. Je donne du contenu gratuit, version plus « light » que mes produits pour montrer mon expertise et donner envie d’acheter les produits payants.
  • le blog qui est un media et qui vend son trafic à ses annonceurs : revue sponsorisée de produits, organisation de concours pour gagner des produits d’une marque, publicités (les publicités rapportent peu!)

Aucune des trois ? Vous avez juste envie d’écrire ? prenez un cahier et écrivez. ou ouvrez un document word. Et demain, vous pourrez vous auto-publier sur kindle par exemple ou garder vos écrits précieusement.

Pourquoi ce parti pris ? parce que comme je le mentionnais au point 1, c’est souvent un désir d’accomplir quelque chose qui parle. Et si vous ne gagnez pas d’argent avec, vous risquez d’abandonner votre blog et d’être frustré de ne pas avoir réalisé ce désir enfoui.

Si vous avez un blog qui n’est pas dans une de ces trois situations et qui vous fait gagner de l’argent, n’hésitez pas à partager dans les commentaires.

Erreur 3 : écrire sans avoir défini de thème précis pour votre blog

Vous avez plein d’idées et de passions. Et c’est génial! Vous avez envie de parler de tout. Cuisine, marketing, surf et tricot!

Et pourtant, vous risquez de perdre vos lecteurs/lectrices. Définissez un thème passion et tenez-vous y. Si vous avez deux passions que vous ne savez pas départager, lancez deux blogs différents. Après six mois, soit vous arrivez à continuer à gérer les deux, soit vous en mettez un en sommeil pour développer son jumeau.

Si vous avez défini votre objectif pour monétiser votre blog, vous comprendrez qu’il est plus facile d’avoir un positionnement pour vendre soit de la visibilité annonceur, soit des produits.

Erreur 4 : attendre et peaufiner avant de faire votre blog

Cette erreur est récurrente chez beaucoup d’entre nous. J’ai nommé la procrastination et le syndrome de l’imposteur. Comme surtout au démarrage, les lecteurs de votre blog sont peu nombreux, vous aurez tendance à ne pas tenir le rythme d’un article par semaine car il n’y a personne qui ne vous le reprochera. Persévérance !

Et si vous traitez un sujet passion sur lequel vous êtes en situation d’apprentissage, vous pouvez être tenté d’attendre d’en savoir plus avant de partager. C’est le syndrome de l’imposteur : je ne me sens pas légitime pour en parler.

Je m’explique : vous décidez de faire un blog sur la photo car vous souhaitez apprendre à faire de belles photos. Et vous pouvez hésiter à écrire certaines choses « basiques » car cela semble tellement évident pour ceux qui sont photographes, que vous avez l’impression de passer pour un idiot ou que tout le monde sauf vous était au courant. Oui, mais vos lecteurs sont ceux qui sont plus novices ou au même niveau que vous. Et n’hésitez pas à écrire des choses « basiques »; mais de valeur. Au contraire! Vos lecteurs apprécieront.

Erreur 5 : jouer petit

La cinquième et dernière erreur si vous décidez de faire un blog est : vous prenez un nom de domaine blog.wordpress.com pour ne pas payer votre nom de domaine. Vous avez trouvé un nom de blog génial, mais vous ne voulez pas le déposer à l’INPI… Vous « bricolez » et ne prenez pas le temps de vous renseigner sur les approches de webmarketing pour faire vite et bien.

Vous voulez gagner de l’argent ? Ayez confiance en vos capacités ! Investissez dans ce désir de faire un blog !

Investissez déjà une dizaine d’euros pour acheter le .com et .fr. Suivant votre stratégie de monétisation (notamment si vous vendez demain des milliers de produits sous le nom de votre blog 😉 ), déposez une marque (210 Eur + Env. 50 Eur pour la recherche d’antériorité).

2 commentaires

  • Merci pour cet article qui recadre bien les choses. Personnellement je consacre effectivement beaucoup de temps à mon blog ( plus de 8 heures par semaine), alors oui la passion est nécessaire !

    Reply
  • Merci pour cet article et tous ces conseils….qui arrivent à point nommé pour ma démarche…
    En même temps que je lis ça, je comprends mon fonctionnement et j’entrevois ce qu’il me reste à faire…
    Mais oui, je confirme qu’un blog renvoie à la mise en mots d’une passion et oui, ces différents syndromes peuvent avoir une sacrée incidence sur le développement de l’idée première : avoir un blog à Soi.
    Alors juste ces derniers mots : Keep calm and have a blog!!!!

    Reply

Saisissez votre commentaire...

%d blogueurs aiment cette page :