fbpx

Stratégie & commercial

Pour une mission, je vous conseille de demander un acompte à vos clients de façon systématique si cela est pratiqué dans votre corps de métier (consultant, photographe, graphiste, développeur, ...). Souvent, les professionnels le savent. Mais certains ne le font pas systématiquement... Voici pourquoi vous ne devriez pas faire l'impasse, même sur des "petites" missions.
Lorsque mes clients me contactent pour les aider dans leur stratégie marketing, je leur apporte ce que j'ai expérimenté lors du lancement de plusieurs produits avec ma start-up. L'objectif pour eux est de prendre des raccourcis vers la réussite et d'éviter les écueils contre lesquels j'ai buté.
Faire un salon professionnel comme exposant est souvent un investissement financier significatif pour l'entreprise. Outre le coût du stand et les dépenses annexes (logistique- matériel marketing), on mobilise des ressources humaines internes en amont du salon pour sa préparation, pendant le salon, puis des ressources pour faire le suivi des contacts. Le retour sur investissement a souvent lieu entre quelques semaines et plusieurs mois. Voici quelques conseils pratiques pour préparer son salon de façon optimale!
Suivant les secteurs, la pratique est de parler de % ou de coefficient pour exprimer la marge. Voici quelques exemples pour illustrer ce qu'on entend par un "coeff. 2" ou une "marge de 40%" et comment calculer la marge suivant les différentes méthodes. J'ai aussi créé un fichier Excel pour que vous puissiez rentrer vos prix et voir vos niveaux de marge en coefficient et en pourcentage.
La politique de prix n'est pas évidente à définir si vous ne connaissez pas bien les mécanismes et les attentes des différents distributeurs. Les niveaux de marge attendus sont différents selon les canaux de distribution et les produits à l'intérieur de ce canal. Et certains distributeurs attendent des remises significatives soit à la commande, soit en fin d'année (les RFA).
Un post pour vous confirmer qu'il me semble primordial d'investir de l'énergie et du temps sur les relations presse. J'en parle dans un précédent post : je vous conseille d'envoyer les éléments (communiqué presse, dossier presse, ...) aux journalistes rapidement après le lancement produit. Ce qui ajoute à la charge de travail du lancement commercial ! mais les relations presse me semblent un levier très intéressant et souvent peu utilisé par les entrepreneurs.
Grâce à vos communiqués de presse (cf. un post précédent sur le sujet), des journalistes ont écrit sur votre société ou vos produits. Fort naturellement, on souhaite relayer l'information sur son site web entreprise dans la rubrique presse, dans son dossier presse ou auprès de ses clients, prospects, etc (faxing, mailing, etc). C'est possible à condition de demander l'autorisation expresse au journaliste qui en général se retournera vers son rédacteur chef. Car le code de la propriété intellectuelle
Je vous ai parlé de l'intérêt d'envoyer des communiqués de presse aux journalistes pour faire connaître votre société et vos produits. Et contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas compliqué de faire des relations presse, sans agence de relations presse. Et il ne faut pas être une grosse entreprise ou avoir forcément "le produit innovant" du moment pour que les journalistes parlent de vous. Sauf que lorsque j'ai du écrire mon premier communiqué, je n'avais pas d'exemple de communiqué de presse, ce qui m'a fait perdre du temps... Donc je partage le mien pour vous aider à aller plus vite!