L'entrepreneuse heureuse

Le blog d'Eva Bachelard, entrepreneure & auteure

Wonder woman, une mompreneur parfaite

Je pose le tableau : j’ai créé mon entreprise, j’ai trois enfants (de 7 ans à 13 ans), je suis seule à m’occuper de mes enfants du dimanche soir au vendredi soir.
« Mais comment tu fais ? » est la deuxième question qui vient après « Et pourquoi cette idée de création ? ».
wonder-woman A cette question sur le « comment je fais », je crois qu’il n’y a pas de réponse sérieuse à apporter, contrairement à la première (quoique… voir mon billet sur le sujet)
Vous remarquerez qu’elle n’a jamais été posé à ma connaissance à un homme, preuve que les hommes gèrent beaucoup mieux leur vie professionnelle et familiale (ou que … non, on va faire soit du mauvais esprit, soit preuve de féminisme).

Mes réponses préférées à la question de « Comment fais-tu pour être une wonder woman ? »

Le postulat de base (mompreneur = Wonder woman) étant faux, une réponse sérieuse est difficilement possible.
tickmark Oh, mais ils sont grands maintenant. C’est la seule réponse à peu près sérieuse que j’ai trouvée. Bon, à faire avec son plus grand sourire de mompreneur qui assure en oubliant le grand qui commence sa crise d’adolescence, les poésies à faire réciter et les contrôles à faire réviser le soir pour les deux autres.
tickmark Oh, mais je n’élève pas mes enfants. Ils s’élèvent tout seuls… (grand sourire de mompreneur HYPER organisée)
tickmark Oh, ils sont autonomes. Je leur ai appris à cuisiner. (sourire de mère indigne)

Pourquoi être mompreneur fait-il de vous une Wonder woman ?

Alors qu’ayant été salariée de nombreuses années, j’ai eu des moments très difficiles à gérer. Des horaires lourds, un stress au travail que l’on a du mal à laisser avant de rentrer, la reprise après un congé mat où en réunion, vous n’avez qu’une pensée « aller dormir dans les toilettes, n’importe où… dormir… » (car bébé ne fait pas ses nuits ou que le grand a fait un cauchemar 3 nuits de suite).
Et encore, j’avais des horaires classiques : du lundi au vendredi, en horaires de bureau à rallonge, mais quand même…
Certains parents travaillent le week-end, ou au moins le samedi, ont des horaires décalés… Et arrivent à élever leurs enfants…
Bon, c’est vrai qu’une mompreneur fait un peu plus que 35 heures, qu’elle travaille un peu le week-end et que le stress n’est pas le même. Mais c’est un stress positif et je me lève pour faire un métier que j’aime…
Mais je ne sais toujours pas pourquoi mompreneur = Wonder woman…

Pourquoi je ne suis pas une Wonder woman ?

tickmark Parce que j’aurai l’air maligne en bustier et bottes rouges avec une jupette bleue à étoiles pour travailler !
tickmark Parce que j’ai appris à lâcher certaines choses, même si j’en fais encore trop.
Concrètement, je ne fais plus certaines choses à la maison car je ne peux plus, je sature. Et j’essaie de me concentrer pour passer du temps avec mes enfants et ce que j’aime. Après, pas de secret : je fais encore les lessives et un minimum de repassage, je cuisine …et j’ai appris à mes enfants à cuisiner… le ménage n’est pas parfait et la maison ne ressemble pas à celle des magazines de décoration…
Je travaille le mercredi et n’emmène pas mes enfants aux activités. Ils vont au centre de loisirs ou à l’AS du collège. Le samedi, j’ai réussi à limiter les activités dans un périmètre près de la maison. Mais cela me mange mon samedi après-midi… (et j’attends les grandes vacances où il n’y aura pas d’activité…)
tickmark Parce que je connais mes limites de mère et mompreneur imparfaite… Il y a des signaux d’alerte qui me font dire STOP car je sature, je me mets en danger.
C’est quand je crie sur les enfants pour des choses futiles ou que je me focalise sur un truc qui n’a pas beaucoup d’importance.
C’est quand je passe la lessive de pulls en laine sur le mode coton. (Et cela m’arrive plus d’une fois par an. Une solution pourrait être de renoncer aux pulls en laine…)
C’est quand je fais des pâtes aux enfants 4 jours de suite et que je n’arrive pas à cuisiner autre chose…

Vous êtes mompreneur. Vous a-t-on posé cette question ? comment répondez-vous à cette question du « Comment fais-tu ? » ? Si vous avez une réponse sérieuse, donnez-la moi en commentaire ! Et j’adorerais lire vos réponses moins sérieuses…
Et est-ce que les dadpreneurs ont déjà eu cette question ?

Et vous mompreneur, dadpreneur ou entrepreneur, est-ce que vous avez identifié vos signaux d’alerte ? Quels sont-ils ?

Saisissez votre commentaire...

%d blogueurs aiment cette page :