fbpx

Une veille e-reputation gratuite et facile

Une veille e-reputation gratuite et facile

J’ai évoqué dans un précédent billet comment tester l’e-reputation. Je vais vous présenter la veille e-reputation que j’ai mise en place et qui est facile à suivre avec deux outils de veille d’e-reputation gratuits : Mention et Google alerts.

Il est improbable que je répète le test d’e-reputation, processus manuel dans lequel je parcours les pages de recherche, et ce même une fois par semaine… ne serait-ce que parce que seules les nouvelles informations m’intéressent et que pointer les nouvelles des anciennes est chronophage et inintéressant.

Etant en pépinière d’entreprises, j’ai demandé à Matthieu, un entrepreneur qui fait de l’e-reputation (agence itineraire b) depuis plusieurs années, ce que je pouvais mettre en place rapidement et sans beaucoup d’efforts en termes de veille e-reputation, mes journées étant toujours trop courtes.

Facebook est hélas peu facile à suivre de façon gratuite. Il existe des solutions coûteuses pour avoir un suivi plus exhaustif et fin que celui que je vais exposer et que j’ai mis en place. C’est la limite des solutions gratuites…

Deux outils pour la veille e-reputation

Matthieu m’a préconisé Mention et Google alerts pour réaliser ma veille e-reputation.

Ce que je vais décrire dans la suite de cet article ne va capter que les nouvelles alertes, les nouvelles informations. Il est donc primordial avant la mise en place de cette veille e-reputation, de réaliser un test e-reputation (voir le billet sur le test e-reputation).

Créer une première veille e-reputation avec Mention

Il existe d’autres sites de veille d’e-reputation, comme Alerti (qui est désormais payant – à partir de 19€/mois). Mention présente l’intérêt d’avoir une alerte gratuite, mais un nombre de « mentions » ou alertes maximum par mois. A partir de deux, merci de passer à la caisse.

Pour Mention, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs adresses email (ou alias) pour multiplier les alertes gratuites. La gestion des comptes Mention devient un plus lourde.

Comment j’ai créé mon alerte e-reputation dans Mention

J’ai créé une alerte sur mon nom (Eva Bachelard) « OU » ma société « OU » produit A « OU » produit B, …

J’ai sélectionné les langues principales, tous les réseaux sociaux proposés (même s’il faut avoir conscience que certains réseaux sociaux sont plus réfractaires que d’autres au partage de leurs données), sélectionné « technologie anti-bruit » et « mentions prioritaires ».

J’ai bloqué les url de mes sites CAR je maîtrise tout le contenu de mes sites : les commentaires sur mes différents sites sont modérés par mes soins avant publication. Si ce n’est pas le cas pour vos sites, envisagez de ne pas bloquer les url de vos sites dans mention pour avoir un double-contrôle sur les commentaires publiés.

Dans les paramètres de Mention, j’ai choisi une notification par email quotidienne car je souhaite suivre mon e-reputation de façon quotidienne pour réagir rapidement.

La mise en place de Google alerts en complément de Mention

Pourquoi utiliser un deuxième outil de veille e-reputation ?

Google alerts. Internet, la banquise… Matthieu m’a conseillé de compléter ma veille e-reputation avec Google alerts qui ne couvre pas forcément le même champ d’internet que mention. Google alerts semble être de moins en moins pertinent en remontée de contenu… Cependant, il est gratuit et facile à mettre en place. Ne vous en privez pas !

Exemple de la création d’alerte google mise en place

J’ai créé une alerte sur mon nom, une sur le nom de la société, etc… Le nom a été tapé entre guillemets. Concrètement, ma première alerte est « eva bachelard ».

Une fois l’alerte créée, je l’ai modifiée (pictogramme crayon à droite de l’alerte) : en paramétrages, j’ai indiqué que je voulais voir « tous les résultats » et pas seulement « les meilleurs ».

Vous pouvez être alerté des nouvelles informations par email. En modifiant l’alerte e-reputation, vous choisissez l’email d’envoi de ces alertes. J’ai choisi les flux rss.

Râlant contre les mails inondant ma boîte, j’ai été entendue… Matthieu m’a conseillé feedly.com (outil gratuit).

Suivi des alertes google en flux rss

Concrètement, j’ai copié le lien rss de l’alerte google (icône à droite de l’alerte créée en modifiant l’adresse d’envoi de l’alerte e-reputation) dans feedly. J’ai une « collection » « veille e-reputation » pour voir toutes les alertes google dans feedly.

Faire sa veille e-reputation au quotidien

Ma routine est d’aller voir une fois par jour ces alertes. J’utilise aussi feedly pour faire une veille sur certains blogs qui m’intéressent. Ce qui me motive pour jeter un coup d’œil sur les alertes Google…

Vous pouvez compléter par des tests d’e-reputation manuels sur certains forums clés pour vous car les informations sur ces forums peuvent être moins bien « captés » par Google Alerts ou Mention. Dans le domaine de la santé, beauté, je pense par exemple à aufeminin et doctissimo.

Merci à Matthieu d’Itinéraire B pour ses précieux conseils pour mettre en place cette veille e-reputation et la relecture de cet article.

No Comments

Saisissez votre commentaire...

%d blogueurs aiment cette page :