fbpx

Choisir un nom de marque : casse-tête assuré !!

Choisir un nom de marque : casse-tête assuré !!

Pourquoi choisir un nom de marque pour la société & les produits a été compliqué ? Comment j’ai fait ?

Jouer sur les sonorités pour trouver une marque qui plaise

J’ai essayé des mots dans plusieurs langues étrangères (grecque par exemple) et j’en modifiais les sonorités, jouer avec les lettres des prénoms des enfants, etc.

Ecrire l’univers de la société ou des produits avec des noms et adjectifs

Pour les noms des produits, cela a été plus sport car c’est sur le nom du produit que je vais communiquer : le client ou futur client doit se souvenir et « tilter ». En plus de la moulinette décrite ci-dessus, j’étais à court d’idées une fois les 2-3 noms me venant spontanément écartés parce qu’ils ne passaient pas un des filtres.
J’ai écrit les adjectifs et l’univers des produits : santé, sérieux, éthique, innovant…  Mieux vaut écrire car cela permet de laisser libre court à son imagination en ayant les adjectifs ou termes parlant du produit sous les yeux.
Ce que le produit fait avec des mots simples, des mots qui ne sont pas techniques : « le produit fait glisser ». « Grâce au produit, la personne sera…, fera … »
car le premier produit est un spray pour les gens qui ont du mal à avaler leurs comprimés & gélules
J’ai réfléchi aux sonorités qui « sonnent » bien par rapport aux produits et à l’univers : sérénité, glisse, …
J’ai écrit plusieurs choix que j’ai passés à la moulinette ci-dessus. Puis j’ai fait tester à plusieurs personnes de différents âges et parcours : à quoi le nom te fait penser ? Est-ce ce qu’il colle avec le produit & son positionnement ?

Un nom de marque qui ne sonne pas anglais

Pour le coup, c’est important de faire tester aussi à des personnes de différents âges. Par exemple, les noms qui sonnaient « anglais » ne passaient pas du tout avec certaines personnes.
Bien sûr, cela peut être un choix d’avoir un nom qui sonne anglo-saxon: cela dépend du positionnement des produits que l’on souhaite donner.

Alors que j’aime bien trouver des noms, jouer avec les mots, faire des acronymes, je pense que cela a été d’autant plus difficile de trouver des noms que c’est pour la société que je créée et que je ne dois pas me rater. Avec le recul,  je pense que les enjeux derrière ces choix m’ont finalement un peu inhibée.

1 Comment

Saisissez votre commentaire...

%d blogueurs aiment cette page :