fbpx

Quel coût par clic pour une pub internet payante ?

Quel coût par clic pour une pub internet payante ?

Le coût d’une publicité sur internet est du CPM ou du CPC. Pour un site e-commerce, le CPC ou coût par clic est privilégié. Je vais vous indiquer comment je calcule mon CPC maximum ?

CPC, coût par clic

Pour le CPC, c’est le coût par clic. Je paie mon annonceur (par exemple, Adwords) à chaque fois que l’internaute clique sur ma publicité. Pour un site e-commerce, le coût par clic est l’approche la plus logique : l’internaute clique pour arriver sur mon site e-commerce et … achètera peut-être le produit.

Comment calculer le coût par clic que je suis prêt(e) à payer ?

Le coût par clic maximum que je suis prête à payer est égal à : marge sur le produit*taux de conversion.

Si je gagne 4 Eur de marge nette sur mon produit et que j’ai en moyenne 1% de conversion, je ne veux pas dépenser plus que 4 cts par clic. Sinon, la publicité me coûte plus cher et finalement, j’augmente mon CA, mais perds de l’argent (marge négative).
Mon taux de conversion ? par exemple, sur 100 internautes qui cliquent sur la pub Adwords et visitent ma boutique, un seul achète -> 1% de conversion.

Aïe ! quand on voit le coût par clic de certains mots clés sur Google Adwords !!!

Avant le coût par clic, rappel de quelques principes

Si vous êtes plus chers que les autres sites d’e-commerce en prix frontal (prix du produit) ou en frais de port, ne perdez pas votre argent sur Google Adwords : l’internaute ira probablement faire quelques sites pour comparer les prix. Votre taux de conversion sera alors très dégradé…

Coût par clic, produits d’appel

Cependant, le raisonnement peut être poussé un peu plus loin… Et on peut faire le rapprochement entre l’investissement d’une publicité Adwords sur un produit avec la stratégie sur les produits d’appel en marketing classique.
Je mets en avant un produit en annonce Google Adwords. Mais j’anticipe des achats accessoires sur lesquels je marge plus et qui me permettront globalement d’avoir un CA en progression, avec une marge qui reste positive.
Par exemple, je vends un robot pour nettoyer la piscine du particulier, mais aussi le chlore, les brosses de rechange du robot et j’en passe.
Dans mon cas, mon panier moyen est trop faible pour que cette stratégie (annonce sur produit d’appel en escomptant l’achat d’autres produits) soit rentable. Il faut d’abord que le panier moyen grossisse…

No Comments

Saisissez votre commentaire...

%d blogueurs aiment cette page :